International

L’Italie durcit ses positions

Matteo Salvini refuse de laisser débarquer en Sicile les 47 migrants repêchés en mer par le navire Sea Watch3 au large des côtes libyennes.
L’Italie durcit ses positions
Pendant que la bataille diplomatique fait rage, la situation à bord du navire prend une tournure dramatique. KEYSTONE
Migrants en Méditerranée

Au fil des heures, le bras de fer se durcit entre le gouvernement italien et l’ONG Sea Watch qui affrète le navire Sea Watch3 depuis novembre 2017. Fidèle à sa ligne anti-migratoire, véritable point phare de sa campagne électorale des législatives de mars 2018 et maintenant des élections européennes de mai 2019, Matteo Salvini refuse de laisser débarquer en Sicile les 47 migrants dont 13 mineurs repêchés en mer au

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion