International

Ocean Viking: l’interminable attente

Cent quatre-vingts rescapés secourus par SOS Méditerranée ont jeté l’ancre en Sicile. Ils ont enfin pu débarquer lundi tard dans la nuit. La situation à bord était devenue ingérable.
Ocean Viking: l’interminable attente 1
La situation à bord de l'Ocean Viking était devenue catastrophique. En vingt-quatre heures, six personnes ont tenté de se suicider. FLAVIO GASPERINI / SOS MEDITERRANEE
Migration

Après avoir secouru 180 personnes en mer, l’Ocean Viking, le bateau affrété par l’ONG SOS Méditerranée, a pu entrer dans le port de Porto Empedocle en Sicile. Mais ce n’est qu’à 23h40 que les rescapés et l’équipage ont pu enfin mettre pied à terre. Les personnes secourues, parmi lesquelles 25 mineurs et une femme enceinte, ont été transférées sur un ferry pour être mises en quarantaine (lire ci-dessous). Après plus de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion