Genève

Facture ou forfait, faudra-t-il choisir?

Les partis politiques regrettent un manque de transparence quant aux dépenses des conseillers d’Etat. Ils demandent une analyse plus fine de ces coûts.
Facture ou forfait, faudra-t-il choisir?
Pour lever l'opacité qu'induisent les forfaits, les conseillers d'Etat (ici lors de leur prestation de serment le 31 mai dernier) devraient justifier toutes leurs dépenses, estime un député d'Ensemble à gauche. KEYSTONE
Conseil d’Etat

Les magistrats cantonaux ont dévoilé ce mercredi un récapitulatif de leurs dépenses pour les années 2017 et 2018 (notre article du 28 novembre). Si ce tableau reflète les montants engagés par chaque membre du Conseil d’Etat en matière notamment de communication, de représentation ou de déplacement, la nature détaillée de ces frais n’est pas disponible. Un manque de transparence regretté par l’ensemble des partis politiques, qui appellent désormais à un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion