Vaud

Une guerre interne divise l’extrême gauche

Alors qu’elle se voulait unitaire, la coalition Ensemble à Gauche fait face à une candidature du POP, son allié.
Une guerre interne divise l’extrême gauche
Ensemble à gauche a annoncé son choix de candidat au POP en même temps qu'à la presse, soit le lundi 3 décembre. Une manière de faire qui déplaît. Keystone
Conseil d’Etat

La gauche radicale a présenté la semaine dernière deux candidatures pour la course à la succession de Pierre-Yves Maillard au Conseil d’Etat: Jean-Michel Dolivo de la coalition Ensemble à Gauche et la popiste Anaïs Timofte. Retour sur les raisons de ce divorce. Anaïs Timofte n’exclut pas que l’annonce de la candidature de Jean-Michel Dolivo ait eu un impact sur la décision de son parti, réuni en assemblée générale le jeudi

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion