Culture

LSD, gamin agité

A Berne, la Bibliothèque nationale suisse raconte au fil de l’art l’histoire du LSD, drogue découverte il y a septante-cinq ans par le chimiste suisse Albert Hofmann.
LSD, gamin agité
Albert Hofmann tenant sa ­molécule, son «enfant terrible», en 1943. Novartis
Exposition

Collages psychédéliques ou spirales hypnotiques… Les œuvres sous influence de l’artiste suisse Serge Stauffer accueillent les visiteurs qui poussent la porte de la Bibliothèque nationale, à Berne, pour découvrir une exposition placée sous le signe du LSD. Le ton est donné. Cette substance psychotrope hallucinogène – le diéthylamide de l’acide lysergique – a été découverte par le chimiste suisse Albert Hofmann, en 1943. En plein travail de recherches sur un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion