Suisse

Reculade sur le front des ventes d’armes

Le Conseil fédéral renonce à assouplir l’exportation de matériel de guerre.
Reculade sur le front des ventes d’armes
L’industrie suisse d’armement insistait depuis des mois pour assouplir la législation. KEYSTONE/PHOTO PRÉTEXTE
Matériel de guerre

Le chef du Département de l’économie, Johann Schneider-Ammann, avait réussi à convaincre le Conseil fédéral qu’il fallait soutenir l’industrie d’armement en autorisant à certaines conditions les ventes d’armes aux pays déchirés par un conflit interne. Présenté à la mi-juin, ce projet a suscité un tollé non seulement dans l’opinion publique, mais aussi dans les rangs du parlement. Le gouvernement s’est incliné. Il a décidé mercredi de renoncer à la révision

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion