Suisse

Guy Parmelin contre l’initiative du GSsA

Pour le conseiller fédéral, l’initiative contre le commerce de guerre, en votation le 29 novembre prochain, menace l’économie et la place financière suisses.
Guy Parmelin contre l'initiative du GSsA
Pour Guy Parmelin, le texte va trop loin. «Aucun autre pays n'applique une interdiction de financement aussi radicale.» KEYSTONE
Matériel de guerre

Les travers de l’initiative contre le commerce de guerre sont nombreux, aux yeux du ministre de l’économie Guy Parmelin. Le texte menacerait notamment l’économie et la place financière suisses. L’initiative, soumise au peuple le 29 novembre, veut interdire le financement des producteurs de matériel de guerre dans le monde. La Banque nationale suisse (BNS), de même que les fondations et les institutions de prévoyance, ne pourraient plus financer les entreprises

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion