Suisse

Plus d’éthique dans le commerce des armes

Le GSsA et les Jeunes Verts ont lancé jeudi leur campagne en faveur de l’initiative «pour une interdiction du financement des producteurs de matériel de guerre», sur laquelle les Suisses se prononceront le 29 novembre prochain.
Plus d’éthique dans le commerce des armes
Julia Kueng, coprésidente des Jeunes Verts, à droite, aux côtés de (de g. à dr.) Thomas Bruchez, secrétaire politique du GSsa, Lilian Studer, conseillère nationale, PEV, Céline Vara, conseillère d'Etat, les Verts, et Min Li Marti, conseillère nationale, PS. KEYSTONE
Matériel de guerre

L’argent suisse ne doit pas être investi dans les armes et les guerres. De tels financements sont contraires à la neutralité helvétique, ont martelé jeudi les partisans de l’initiative contre le commerce de guerre. L’interdiction du financement direct et indirect de matériel de guerre prohibé – armes atomiques, biologiques et chimiques ainsi que les armes à sous-munitions et les mines antipersonnel – existe déjà. Mais «la disposition n’a en réalité

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion