Suisse

La révolte gronde chez Easyjet Suisse

«La fin de l’année risque d’être chaude», prévient le syndicat SSP, qui dénonce la détérioration des conditions de travail et la «surdité de la direction».
La révolte gronde chez Easyjet Suisse
Selon le syndicat SSP, l’été 2018 a été le pire que le personnel navigant d’Easyjet a vécu. KEYSTONE
Transport aérien

Les tensions sont montées d’un cran ces derniers jours entre la direction de la compagnie aérienne à bas coûts Easyjet et son personnel de cabine en Suisse. Partenaire social du transporteur en vertu d’une convention collective de travail (CCT), le syndicat SSP dénonce la détérioration des conditions de travail et la «surdité de la direction». «L’été 2018 a été le pire que le personnel navigant d’Easyjet a vécu», s’insurge le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion