International

Gênes panse ses plaies

Un mois après l’effondrement du pont Morandi, la circulation est chaotique et un quartier reste isolé.
Le pont Morandi, effondré le 14 août dernier. KEYSTONE
Italie

Une minute de silence. A 11 h 36, vendredi, les habitants de Gênes ont été invités à observer une minute de silence, pour rendre hommage aux victimes de l’une des plus grandes tragédies de son histoire. Sur place, un mois après l’effondrement du viaduc autoroutier qui a fait 43 morts et des dizaines de blessés, la vie s’est arrêtée dans le quartier de Sampierdarena, au pied du pont sinistré. Plusieurs

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion