Après le séisme, l’heure de la justice

Des enquêtes ont été ouvertes sur les irrégularités commises dans la région touchée par le séisme.
Italie

Une semaine après le violent séisme qui a détruit plusieurs hameaux situés dans la région des Apennins, dans la nuit du 24 août, l’heure est aux polémiques. Les enquêtes ouvertes sur la non-application des normes antisismiques commencent à délier les langues. Ces normes avaient été approuvées en 1981, après le séisme qui a détruit la région de l’Irpinia (sud) et fait 2914 morts. Elles avaient ensuite été renforcées en 2012. Au cours

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion