International

Giuseppe Conte a jeté l’éponge

La messe est dite: comme prévu, le président du Conseil a rendu son tablier. La bourse a aussitôt réagi.
Giuseppe Conte a jeté l’éponge
Placé entre Matteo Salvini et Luigi Di Maio, le chef politique du M5S, Giuseppe Conte n’a pas mâché ses mots pour dire le mal qu’il pensait de son ministre de l’Intérieur. KEYSTONE
Italie

Ce choix était inévitable. Car après avoir pulvérisé la coalition gouvernementale à la veille du 15 août, une première dans l’histoire politique italienne, Matteo Salvini avait également présenté une motion de défiance contre le chef du gouvernement. L’avocat Giuseppe Conte, devenu président du Conseil par hasard le 2 juin 2018, a préféré sortir la tête haute en rendant son tablier sans passer par la case du vote de censure. Mais

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion