Solidarité

«Le coup d’Etat a été mis en échec»

Le gouvernement nicaraguayen estime être confronté à une tentative de putsch d’un nouveau genre, porté par des organisations de la société civile. Interview d’un représentant du président Daniel Ortega.
«Le coup d’Etat a été mis en échec»
Une barricade dans la ville de Masaya. Selon Paul Oquist Kelley, «il y a eu des morts et de la violence des deux côtés». KEYSTONE
Nicaragua

«Je viens en Europe pour réaffirmer que notre gouvernement veut construire la paix. Nous sommes à la recherche d’une réconciliation nationale», indiquait jeudi dernier au Courrier Paul Oquist Kelley, ministre en charge des politiques nationales pour la présidence de la République du Nicaragua. Pourtant, depuis l’interview (12 juillet), le décompte morbide effectué par les ONG n’a cessé de gonfler (lire ci-dessous). Le gouvernement du président Daniel Ortega, élu à trois reprises

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion