Suisse

Le «sprayeur de Zurich» est absous

Le Parquet réclamait 200 000 francs et Zurich 9000 francs à Harald Naegeli pour ses derniers graffitis.
Le «sprayeur de Zurich» est absous
Harald Naegeli (à g.) offre une œuvre à la ville de Zurich (représentée par son magistrat Filippo Leutenegger), qui abandonne ses poursuites. KEYSTONE
Street art

Une récompense de 3000 francs avait été promise pour sa capture et il avait été recherché par Interpol, au début de sa carrière: l’artiste zurichois Harald Naegeli, 78 ans, qui avait fui la Suisse pour continuer à peindre ses fines figures au trait noir dans l’espace public, a trouvé mardi un accord avec la Municipalité de Zurich. Il lui a donné une œuvre, en échange d’une amende et d’une procédure ­pénale. Il

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion