Arts plastiques

Le geste ample et fier

Depuis quelques jours, une façade du quartier de la Jonction à Genève arbore la fresque monumentale d’une artiste sud-africaine hors du commun. Rencontre.
Le geste ample et fier
«C’est compliqué partout de travailler artistiquement à plein temps, mais en tant que femme c’est encore plus dur.» JPDS
Street art

«C’est une des plus grande muraliste contemporaine!», s’exclame Mélanie Rouquier, fondatrice et coordinatrice de la plate-forme Shap Shap. Elle a invité Karabo Poppy Moletsane, artiste sud-africaine, à peindre à main levée une fresque gigantesque – 180 m2 – sur la façade qui avait accueilli, il y a plus de vingt ans, celle de Gérald Poussin (notre édition du 12 août dernier). Situé au quai Ernest-Ansermet, à l’angle de la rue des Deux-Ponts, à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion