International

Mark Zuckerberg fait profil bas

Le patron de Facebook a présenté ses excuses aux députés européens sans convaincre.
Mark Zuckerberg fait profil bas
Mark Zuckerberg a été reçu mardi par le président du Parlement européen Antonio Tajani, avant de passer sur le gril. KEYSTONE
Protection des données

Mea culpa, mea maxima culpa. Mis sur le gril par les députés européens, mardi soir, le fondateur et directeur exécutif de Facebook, Mark Zuckerberg, a une fois de plus confessé ses torts, dans le scandale de Cambridge Analytica, la société de consultance qui a abusivement exploité à des fins politiques les données personnelles de 87 millions d’utilisateurs du plus important réseau social du monde, dont quelque 2,7 millions d’Européens. «Qu’il s’agisse de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion