Solidarité

H&M, des promesses en l’air?

Après l’effondrement du Rana Plaza au Bangladesh, le géant du vêtement avait promis d’améliorer les conditions de travail dans les usines travaillant pour lui. Pour les ONG, on est loin du compte.
H&M, des promesses en l’air? 1
L’effondrement meurtrier du Rana Plaza au Bangladesh avait suscité une vague d’indignation. (Keystone - photo symbolique)
Textile

La coalition d’ONG Clean Clothes a vertement tancé mardi passé le numéro 2 du commerce de vêtements dans le monde, H&M. Elle a profité de l’assemblée générale de la multinationale à Stockholm pour lui rappeler ses propres engagements. En 2013, H&M avait promis – après la vague d’indignation suscitée par l’effondrement meurtrier du Rana Plaza au Bangladesh – de tout faire pour que des salaires «vitaux» et «équitables» (Fair living wages) soient versés

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion