Vaud

Cesla Amarelle réécrit la partition

La crise à la Haute école de musique pousse les autorités à faire le ménage en écartant le directeur
Cesla Amarelle réécrit la partition
Jean-Pierre Siggen, gauche, Conseiller d'Etat du canton de Fribourg et Cesla Amarelle, droite Conseillere d'Etat du canton de Vaud, lors de la conference de presse sur l'avenir de la Haute ecole de musique Vaud Valais Fribourg et du Conservatoire de Lausanne (HEMU-CL) ce jeudi 8 mars 2018 a Lausanne (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)
Formation

Les têtes tombent à la Haute école de musique de Lausanne (HEMU). Hervé Klopfenstein ne sera plus directeur de l’institution. L’annonce a été faite jeudi lors d’une conférence de presse des autorités politiques, menées par Cesla Amarelle, conseillère d’Etat vaudoise en charge de la formation. Une refonte de l’institution et des mesures transitoires sont aussi prévues. Ces décisions font suite à de nombreuses démissions et aux conclusions d’un audit externe

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion