Actualité

«Pays de merde»: les médias du monde en mal de la bonne traduction

Les médias du monde en mal de la bonne traduction après la sortie de Donald Trump à l'encontre des pays africains et antillais. Lesquels protestent officiellement.
«Pays de merde»: les médias du monde en mal de la bonne traduction
Le président étasunien Donald Trump (AP Photo/Keith Srakocic)
Donald Trump

Le président étasunien Donald Trump a posé une colle inhabituelle aux médias du monde entier. Ceux-ci sont tenus de puiser dans leurs lexiques les plus fleuris pour traduire ses propos, rapportés, sur les “pays de merde” (“shithole countries” en version originale). Terme très vulgaire, “shithole” se réfère aux latrines extérieures pour désigner un endroit particulièrement repoussant. Toute la difficulté pour les traducteurs consiste à reproduire au mieux la grossièreté du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion