International

Les Etats-Unis forcés de fermer boutique

Faute d’un accord budgétaire et migratoire, l’Etat fédéral cesse momentanément ses activités.
Manifestations deveant le Capitole en soutien à la loi DACA. KEYSTONE
États-Unis

Rude célébration pour Donald Trump: samedi, alors qu’il marquait la première année de son entrée en fonction, son gouvernement était forcé de fermer ses portes jusqu’à nouvel ordre. En cause: l’échec, vendredi soir, des négociations entre républicains et démocrates du Congrès pour renouveler le budget de l’Etat. Faute d’être financée, une grande partie des agences et services publics fédéraux reste donc fermée. Des centaines d’employés se retrouvent ainsi au chômage

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion