Suisse

Doris Leuthard fourbit déjà ses armes

Inhabituellement tôt, la ministre des médias lance la campagne en vue du vote sur «No Billag».
La conseillère fédérale PDC était ­apparemment impatiente d’en découdre FLICKR/CC/ITU
Service public

Cette fois-ci, c’est officiel. Au nom du Conseil fédéral, Doris Leuthard lance la campagne en vue de la votation populaire du 4 mars sur l’initiative dite «No Billag», qui veut supprimer la redevance radio-TV (lire ci-dessous). Jusqu’ici, la ministre de tutelle des médias s’était défendue d’avoir dégainé, même lorsqu’elle avait annoncé, il y a quelques semaines, une baisse drastique de la fameuse redevance, de 451 à 365 francs annuels dès 2019; ses

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion