Genève

Un film capture l’esprit de Noël Constant

L’association Films Plans-Fixes tourne sa caméra vers celui qui œuvre pour les sans-abri et les marginaux depuis plus de cinquante ans.
Dans un entretien en cinq plans fixes et sans coupure JEAN MAYERAT
Cinéma

A 78 ans, Noël Constant paraît infatigable dans son engagement auprès des sans-abri et des marginaux. En un demi-siècle, le fondateur de Carrefour-Rue a fait éclore de nombreux lieux de vie communautaires à Genève, dont trois villages de containers pour les plus démunis. «On n’en est qu’au début», assure-t-il dans un dialogue de cinquante minutes avec Brigitte Mantilleri, auteure d’un livre qu’elle lui a consacré. L’entretien a été capturé par

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion