Cinéma

Wonder woman en Appenzell

Multiprimée et plébiscitée en salles outre-Sarine, «L’Ordre divin», la comédie féministe de Petra Volpe est une incontestable ­réussite… dans le cadre imposé du feel good movie.
Epouse docile mais insatisfaite FILMCOOPI
Cinéma

Nora est une jeune mère de famille qui vit à Trogen, un village appenzellois. A la surprise générale, elle décide de militer pour le droit de vote des femmes à quelques semaines des votations fédérales de février 1971. L’Ordre divin est l’événement cinématographique helvétique de l’année: après le Prix de Soleure en janvier, il a été primé trois fois aux Prix du cinéma suisse comme au Festival de Tribeca à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion