Suisse

PLR romands pour le congé-paternité

Des élus espèrent trouver un compromis à l’initiative populaire. Ils pourraient rallier une majorité.
Plusieurs pistes sont explorées PIXABAY/CC
Congé paternité

Il y a apparemment libéral-radical et libéral-radical. Si les deux conseillers fédéraux PLR ont balayé l’initiative populaire pour le congé-paternité, plusieurs parlementaires du même parti voient la question d’un autre œil. Tous Romands, ils passent à l’offensive. Leur objectif: trouver un compromis, plus modéré que l’initiative, qui, elle, demande quatre semaines de vacances pour les pères. Les motifs de ces libéraux-radicaux relèvent de l’égalité entre hommes et femmes. Avec la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion