Actualité

Urgence médicale en Calabre

Le Sud de l’Italie assume une prise en charge sanitaire des migrants sans précédent. La plupart d’entre eux souffre de pathologies physiques et psychologiques lourdes. Témoignages.
La plupart des migrants qui arrivent en Italie souffrent de blessures graves. MAGALI GIRARDIN
Asile

Il a 19 ans, sa voix est saccadée. Il raconte son voyage vers l’Europe avec une émotion sourde, les mots sortent lentement, à mesure que les images lui reviennent. Ismaïl, comme des milliers d’autres Africains est passé par les camps de détention en Libye avant d’arriver en Calabre. Une terre d’accueil où il tente de se reconstruire une vie sur des cendres. «J’ai cru mourir, j’avais fui la Côte d’Ivoire

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion