Suisse

Le racisme encore bien présent

En 2016, 36% de la population indiquait «pouvoir être dérangée par la présence de personnes perçues comme différentes».
Enquête

Les Suisses sont globalement tolérants, mais un bon tiers d’entre eux disent pouvoir être dérangés par la présence de personnes perçues comme différentes, selon une enquête publiée mardi par l’Office fédéral de la statistique (OFS). Selon les groupes auxquels elle est confrontée, la population suisse montre plus au moins d’ouverture. Parmi les trois groupes étudiés, lorsque des caractéristiques négatives sont présentées, 17% estiment que celles-ci s’appliquent aux musulmans. Ce taux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion