Genève

«La peur règne. On se sent abandonnés»

De nombreux témoignages font état d’un climat délétère à la Bibliothèque de Genève. L’inspection du travail mène l’enquête. La Cour des comptes est saisie.
L'institution des Bastions chapeaute aussi le musée Voltaire et la bibliothèque musicale. JPDS
Enquête

Le directeur de la Bibliothèque de Genève (BGE), Alexandre Vanautgaerden, continue à faire régner un climat délétère, selon un courrier que des employés comptaient adresser ces jours à Sami Kanaan. Cette lettre n’a finalement pas été envoyée au chef de la Culture en Ville de Genève, par crainte de représailles. Elle stipule que, loin de s’être apaisée, la situation au sein de l’institution sise aux Bastions ne fait que pourrir

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion