Scène

Un chien, figure du chaos

Le Théâtre des Marionnettes de Genève accueille la cie Les Anges au plafond, avec une adaptation du roman Chien blanc de Romain Gary.
Marionnettes de carton et de papier VINCENT MUTEAU
Marionnettes

Vers la fin des années 1960, à Los Angeles, Romain Gary et sa femme, Jean Seberg, actrice étasunienne engagée dans la cause des droits civils des Noirs, adoptent un chien vagabond. Affectueux avec ses nouveaux maîtres, l’animal se métamorphose en chien d’attaque à la vue d’un homme ou femme noirs. Un white dog comme on en dressait dans le sud raciste. Romain Gary, comme un La Fontaine moderne, s’empare de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion