Scène

Agnès Limbos. La voix des choses

La comédienne est invitée au festival de marionnettes de Neuchâtel avec trois spectacles. Son théâtre oscille entre le non-humain et l’animé.
Agnès Limbos. La voix des choses
Dans «Baby Macbeth», Agnès Limbos s’emploie à présenter l’essentiel de Shakespeare en moins de trente minutes. ALICE PIEMME
Portrait

Quand revient novembre, on n’est pas tellement surpris de croiser Agnès Limbos à Neuchâtel. La spécialiste belge du théâtre d’objets y présentera deux créations dans le cadre du festival MarionNEttes. Fidèle à l’appel, elle encense le rendez-vous bisannuel: «J’y ai joué pratiquement tous mes spectacles depuis quasiment vingt ans. J’ai de l’affection pour ce festival et son équipe. Il y a une super ambiance et une programmation de qualité, qui

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion