Genève

Des salaires indécents dans le public

Certains dirigeants d’établissements de droit public gagnent plus que des conseillers d’Etat. Les députés n’entendent pas limiter leur rémunération.
Les présidents des six principales institutions de droit public JPDS
Genève

Faut-il plafonner la rémunération des dirigeants des institutions de droit public? Les députés genevois se prononceront cette semaine sur un projet de loi visant à encadrer les activités des ex-régies publiques (HUG, SIG, TPG, Hospice général, Aéroport, etc.). Après plus de trois ans de travaux, les élus ont choisi d’ignorer en partie la question qui fâche. Ils n’entendent pas, pour l’heure, limiter les salaires des directeurs et hauts cadres de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion