Suisse

Des GPS pour pister des «fraudeurs sociaux»

La commission de la sécurité sociale souhaite élargir les possibilités de surveillance. Les «fraudeurs» pourraient être pristés par GPS. La Cour européenne des droits de l'homme n'est pas favorable à ce type d'espionnage.
Assurances sociales

Des détectives devraient à nouveau pouvoir surveiller d'éventuels fraudeurs aux assurances sociales. Une commission du Conseil des Etats a adopté par 5 voix contre 3 son projet détaillé contre les abus. Afin de pouvoir lutter systématiquement contre les abus, la commission de la sécurité sociale souhaite élargir les possibilités de surveillance, ont indiqué vendredi les services du Parlement. Localiser l’assuré par GPS Par 9 voix contre 3, elle propose d'autoriser

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion