Genève

Des voix de droite contre la surveillance

Jeunes PLR, Jeunes PDC, Jeunes vert’libéraux ainsi qu’un  député PLR ont fait entendre lundi leur ferme opposition à la nouvelle loi sur la surveillance des assurés.
Des voix de droite contre la surveillance
Les jeunes de l'Entente estiment que le texte donne "carte blanche aux assurances sans intégrer des garde-fous pour protéger la population en cas d'abus dans les enquêtes." KEYSTONE
Assurances sociales

Toute la droite genevoise n’est pas favorable à la nouvelle loi soumise à votation le 25 novembre permettant aux assureurs de surveiller leurs clients soupçonnés d’abus. Lundi devant la presse à Genève, Jeunes PLR, Jeunes PDC, Jeunes vert’libéraux ainsi que le député PLR et médecin Pierre Conne ont fait entendre leur ferme opposition aux violations de la sphère privée que la nouvelle mouture de la loi autoriserait. Selon eux, «ce

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion