Suisse

Contrebande chez les restaurateurs

L’importation illégale de viande ne connaît pas de limites au Tessin, au grand désespoir des bouchers.
L’achat de viande en fraude à l’étranger concernerait 30% des restaurateurs tessinois CC0 Public Domain
Alimentation

La contrebande de viande est un problème toujours plus aigu au sud des Alpes. «Le canton du Tessin y est régulièrement confronté depuis cinq années», appuie Massimo Sfiligoi, chef de la section antifraude de l’Administration fédérale des douanes (AFD) à Lugano. Entre 2015 et 2016, les autorités ont instruit trente enquêtes pénales concernant des cas importants d’introductions illégales de produits carnés dans le canton. Elles ont ainsi prouvé l’importation illicite

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion