Histoire

Fugitifs juifs: la survie au prix fort

Les tarifs du passage clandestin vers la Suisse pouvaient être exorbitants, malgré les risques d’échec.
Les fugitifs (ici une mère et ses enfants) ne voyageaient qu’avec le strict nécessaire. DR
Histoire vivante

Malgré la politique restrictive de la Suisse, plusieurs milliers de Juifs ont réussi à trouver refuge dans notre pays durant la Seconde Guerre mondiale. Pour rejoindre et passer clandestinement la frontière helvétique, ils devaient toutefois payer parfois des tarifs exorbitants aux passeurs, correspondant à plusieurs années de salaire d’un ouvrier. L’historienne Ruth Fivaz-Silbermann, auteure d’une thèse de doctorat sur La fuite en Suisse (pas encore publiée), a étudié dans le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion