Histoire

En Israël, des colons pas vraiment désintéressés

La motivation socio-économique pousse toujours plus d’Israéliens vers les territoires occupés.
Ces nouvelles villes Wikimedia Commons
Histoire vivante

Plus de 400 000 Israéliens vivent actuellement dans les territoires occupés. Depuis les années 1970, plus de 225 implantations et avant-postes y ont été établis. Si les premiers colons justifiaient cet établissement sur une base religieuse, ce phénomène constitue aujourd’hui une opportunité économique pour les Israéliens. Régulièrement dénoncées par la communauté internationale, ces colonies continuent de proliférer grâce à des techniques d’implantation toujours plus agressives. Spécialiste du Moyen-Orient et professeur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion