Autre

La fin du «mythe Alzheimer»?

Des scientifiques remettent en question l’approche biomédicale de la maladie d’Alzheimer. Entretien.
Cette nouvelle approche milite pour la mise en place de structures sociales dans lesquelles les personnes âgées peuvent garder des buts et un rôle valorisant. LDD (prétexte)
Santé

Et s’il fallait aborder autrement la maladie d’Alzheimer? En Suisse, 144 000 personnes âgées vivent avec des troubles cognitifs1Selon les statistiques 2016 de l’association Alzheimer Suisse, soit des difficultés au niveau de la mémoire, de l’attention et de l’organisation. Alors que les consultations mémoire se multiplient et mettent en place des dépistages de plus en plus précoces (lire ci-dessous), une partie de la communauté scientifique remet en question une vision de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion