Le mot du traducteur Léo Thouvenin-Masson

À terre mon père était un homme, dans l’eau une baleine: Léo Thouvenin Masson a cherché à traduire l’inquiétante familiarité des textes de Michelle Steinbeck.
Le mot du traducteur Léo Thouvenin-Masson
Léo Thouvenin-Masson
Traduction

Il est assez difficile de résumer la trame narrative du premier roman de Michelle Steinbeck, À terre mon père était un homme, dans l’eau une baleine: le voyage de Loribeth, qui part à la recherche de son père pour lui rendre sa valise et l’enfant qu’elle y a mis, après qu’elle l’a tué accidentellement en lançant par la fenêtre un fer à repasser qui pesait, brûlant sur sa poitrine, peut

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion