Scène

Une «Passion» en apnée et ombres

Avec Une autre Passion, à l’affiche de l’Opéra des Nations, le chorégraphe Pontus Lidberg immerge Bach dans une danse comme un songe qui s’ébroue, languide et vertigineux.
«Une autre Passion» GTG G. BATARDON
Ballet

Une autre Passion met à flots les flux inconscients de corps fluides désespérés, avec une pertinence dans la musicalité gestuelle rarement atteinte depuis les déchirures intérieures imaginées par Alain Platel sur les paysages sonores du compositeur allemand, de lets op Bach à Tauberbach. A l’origine, La Passion de saint Mathieu se concentre sur une liturgie envisagée comme pensée militante et action édifiante. Le chorégraphe suédois en prolonge avec pertinence la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion