Cinéma

Fantômes du refoulé

«LES INNOCENTS» DE JACK CLAYTON
POTEMKINE FILMS
Cinéma

C’est ce qu’on appelle un crypto-classique: Les Innocents de Jack Clayton, republié chez Potemkine dans une version restaurée, n’est peut-être pas le plus emblématique des films fantastiques, mais il tient du chef-d’œuvre pour ses plus fervents défenseurs. Et pour cause: tiré de la nouvelle de Henry James Le Tour d’écrou, à partir d’un scénario auquel a collaboré Truman Capote, ce film de fantômes est l’un des plus perturbants et intelligents

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion