Actualité

L’Italie face à un choix

Le suicide assisté d’un Italien aveugle et tétraplégique en Suisse a relancé le débat sur la question en Italie.
Photobanque torange.biz - CC
Ethique

«Monsieur le président de la République, je veux pouvoir choisir de mourir, sans souffrir mais pour cela, j’ai besoin d’aide.» C’est avec ces mots poignants que Fabiano Antoniani s’est adressé au chef de l’Etat italien Sergio Mattarella à la mi-janvier. Se sentant condamné à une «non-vie sans fin», cet Italien devenu aveugle et tétraplégique en 2014, à l’âge de 36 ans, à la suite d’un accident de la route, a

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion