Économie

Une perte abyssale

Le numéro deux bancaire helvétique affiche une perte de 2,44 milliards et supprime 6500 postes
Malgré la perte annoncée Rillke
Crédit Suisse

Un abîme de 2,44 milliards de francs. C’est la perte nette enregistrée par Credit Suisse l’an dernier, après un précédent trou de 2,94 milliards en 2015. En cause, l’amende, dont le numéro deux bancaire helvétique écope aux Etats-Unis dans le dossier des subprimes. Le Département américain de la justice a infligé en fin d’année passée une sanction de 5,28 milliards de dollars – dont 2,48 milliards de dédommagements aux clients – pour sa responsabilité

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion