Genève

Sur les échafaudages malgré le vent

Pour le syndicat Unia, l’entreprise Echami Echafaudage aurait dû consulter son personnel avant de maintenir ses activités alors qu’une alerte intempérie avait été lancée.
Le directeur de l’entreprise explique que ses employés ont dû effectuer des interventions d’urgence uniquement (photo archive). JPDS
Genève

Le syndicat Unia a dénoncé mercredi en conférence de presse le maintien de l’activité d’Echami Echafaudages malgré l’alerte intempérie lancée par Météo Suisse. Les rafales de vent (jusqu’à 90 km/h) et les basses températures présenteraient un danger notable pour ce type de travail. Le directeur de l’entreprise visée, Roger Henking, se dit consterné par l’action du syndicat, qui n’a pas essayé de le contacter. «Nous sortons de deux jours où

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion