Solidarité

Echos et héritage de la Tricontinentale

L'héritage de la première conférence de solidarité avec les peuples d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine, plus connue sous le nom de Tricontinentale, est encore vivant, comme en témoigne l'ouvrage du sociologue Saïd Bouamama
Saïd Bouamama. DR
Littérature

L’histoire d’une étape, non d’un échec. Publié par les éditions Centre Europe-tiers monde (CETIM) et Syllepse, le livre La Tricontinentale, les peuples du tiers-monde à l’assaut du ciel, écrit par le sociologue français Saïd Bouamama, témoigne d’un héritage encore vivant, celui de la première conférence de solidarité avec les peuples d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine, plus connue sous le nom de Tricontinentale, qui a eu lieu à La Havane en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion