Actualité

Le Goncourt pour Leïla Slimani

Le prestigieux prix littéraire honore le roman Chanson douce de la romancière franco-marocaine.
Littérature

Elle était grande favorite. Le jury du Prix Goncourt n’aura donc pas surpris son monde hier en couronnant la Chanson douce (Ed. Gallimard) de Leïla Slimani, préférée aux romans de Régis Jauffret, Catherine Cusset et Gaël Faye. Une distinction méritée, venue saluer la puissance de ce texte qui évoque l’assassinat de deux jeunes enfants par leur nourrice. Dès la première page, le lecteur est saisi: le bébé est mort, il

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion