Économie

Le virage inéluctable

Entre suppressions d’emplois et plans d’investissement, la voiture du futur met l’industrie au défi.
Avec une part de marché actuellement de moins de 2% PIXABAY/PUBLIC DOMAIN
Automobile

Les attentes des conducteurs ont changé et c’est toute l’industrie qui se transforme. «Le phénomène est d’une ampleur inédite en 100 ans», lance Krispin Romang de l’Académie de la mobilité du Touring Club Suisse. «On n’achète plus un véhicule, mais une solution de mobilité», ajoute Damien Mariette, gérant d’Echiquier Value à La Financière de l’Echiquier, un fonds qui investit dans les valeurs européennes sous-évaluées. Le choix d’une voiture est progressivement

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion