Genève

Bernex veut une meilleure péréquation

La commune présente un budget déficitaire pour l’exercice 2017. L’exécutif veut renégocier la solidarité intercommunale.
Avec 31 millions de francs de dépenses pour 30 millions de revenus JPDS
Genève

C’en est trop pour Bernex. Le Conseil municipal à voté à l’unanimité moins une voix un budget déficitaire, une décision légale1Une commune peut présenter un budget déficitaire si un plan de retour à la normale est échafaudé dans les 4 ans suivants. mais inhabituelle avec un exécutif de droite. Présenté par Gilbert Vonlanthen, conseiller administratif PLR en charge des finances, ce plan comptable sert de sonnette d’alarme. «Notre niveau de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion