Solidarité

Plaidoyer pour les paysans africains

Le développement, en Afrique, passe par la classe paysanne, défend une publication Nord-Sud de la FGC. Or la paysannerie est menacée par l’agro-exportation qui vide les campagnes.
L’accès aux semences est crucial pour permettre l’autonomie paysanne. En médaillon: Elisabeth Mekougou Obama FGC/LHR
Développement

Qui de mieux placé pour dessiner l’agriculture africaine de demain que les paysans eux-mêmes? Partant de ce constat, la Fédération genevoise de coopération (FGC) a édité une brochure au titre explicite: «Les familles paysannes sèment l’avenir»1Sous-titrée “La souveraineté alimentaire en Afrique: expériences de terrain et nouveaux enjeux de coopération”, cette publication, coréalisée par notre confrpre Michael Rodriguez et Isabelle Lejeune, détaille sur une centaine de pages des projets, des recommandations

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion