Suisse

L’asile embellit et fausse la statistique

La Suisse comptabilise près de 20% du coût des réfugiés dans l’aide publique au développement.
La proportion des coûts imputables à l’asile a gonflé en 2016 JPDS
Développement

La Suisse jouerait-elle les bons élèves? En 2016, elle a porté à 0,54% du Revenu national brut (RNB) le montant de son aide publique au développement, contre 0,51% l’année précédente. On est encore loin de l’objectif de 0,7% fixé par les Nations Unies, mais c’est nettement mieux que la moyenne des pays développés (0,32%). «C’est une illusion statistique», rétorque Mark Herkenrath, directeur de la communauté des œuvres d’entraide Alliance Sud.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion