Vaud

«J’aide le paysan qui n’en peut plus»

Pierre-André Schütz, aumônier du monde agricole, offre son soutien aux paysans en détresse.
L’aumônier Pierre-André Schütz suit une quarantaine de ­personnes ARC / JEAN-BERNARD SIEBER
Vaud

Depuis le début de l’année, Pierre-André Schütz, pasteur à la retraite et ancien agriculteur, s’engage auprès des paysans en détresse. L’aumônerie du monde agricole, projet pilote mené par le Service de l’agriculture et de la viticulture (SAVI) et par les Eglises protestante et catholique du canton, vise la prévention des dépressions et des suicides. Engagé à 50%, l’aumônier a rapidement été dépassé par l’ampleur de la tâche. Il suit une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion