Vaud

Une indigestion à l’UDC

Le banquet végétarien proposé par la nouvelle présidente du Grand Conseil vaudois suscite la polémique. L’UDC lui reproche de mépriser les traditions culinaires du canton.
L'UDC déplore un manque d’égard envers les producteurs de viande et les artisans bouchers-charcutiers. LUDOVIC PERON / WIKIPEDIA / CC
Vaud

L’UDC est montée aux barricades après la traditionnelle réception donnée le 5 septembre en l’honneur de la présidente du Grand Conseil vaudois. La première citoyenne du canton, Sylvie Podio (les Verts), a proposé à ses convives un repas 100% végétarien que les démocrates du centre ont eu de la peine à digérer. Le groupe parlementaire s’est fendu d’un communiqué de presse acerbe dénonçant «l’instrumentalisation politique» de l’événement ainsi que le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion